Art Absolument N°88 -  La Préhistoire, toujours contemporaine - mai/juin 2019Art Absolument N°88 -  La Préhistoire, toujours contemporaine - mai/juin 2019

Art Absolument N°88 - La Préhistoire, toujours contemporaine - mai/juin 2019

COLLECTIF

Editeur : ART ABSOLUMENT
Date de parution : 01/03/2019
  • Paiement sécurisé
  • Notre réseau de librairie
  • Un service client à votre écoute
Disponible
10.00
«Qu'est-ce que la Préhistoire pour l'art moderne et l'art contemporain ? Une référence parmi d'autres, un modèle pour un néo - archaïsme ou une chance de renouvellement par un processus générateur ? Quels rapports se font dans les esprits, dans les ateliers, dans les yeux des spectateurs entre préhistoire et art contemporain? La préhistoire est-elle le territoire d'une extension des primitivismes ou s'agit-il de tout autre chose, d'une possibilité de refonder un art à venir en renouant avec un passé immémorial ? » Telle est la suite de questions qu'a pu écrire François Jeune, qui a participé à la coordination de notre dossier sur l'invention de l'âge d'avant l'histoire par la modernité et dans l'art contemporain. Plus qu'un mouvement univoque, ce qui s'y joue relève d'allers-retours, de lectures et de fondations réciproques. De fait, les œuvres de Gasiorowski, Tal Coat, Le Groumellec, Sorg, Barceló et d'autres sont autant de pièces à un débat d'autant plus fécond que, s'il est ancré dans le champ de l'art, il met en jeu ce que recouvre la notion d'humanité. « L'homme qui se vivait peut-être confusément séparé de l'animal qu'il représentait à la préhistoire, l'homme créé par l'art ne doit-il pas retourner aujourd'hui à l'état de nature ? » interroge encore François Jeune. Un autre sujet « agite » ces pages: celui du modèle noir, dont une exposition au musée d'Orsay explore la présence dans l'art français du grand XIXe siècle, celui des abolitions et des colonisations. Emmanuel Daydé en a élargi le champ en remontant à la statuaire égyptienne qu'ont léguée les tombes de Toutankhamon, dont la couleur de certaines effigies a laissé entendre à certains que le pharaon avait la peau noire- et par extension que la recherche archéologique niait le fait qu'il était noir-africain. Là encore, tirer la pelote du temps permet de considérer l'esprit plus avisé les nœuds de notre époque.
Informations
Editeur : ART ABSOLUMENT
Date de parution : 01/03/2019
ISBN : 3663322104015
Largeur : 210mm
Hauteur : 280mm
Poids : 0.473Kg
Nombre de pages : 130

Vous aimerez aussi

Du même auteur

detail-product-01
T_LITTERAL