Nectart#6 La Culture Aux Mains Du Prive Janvier 2018

COLLECTIF

Editeur : REVUE NECTART
Date de parution : 10/01/2018
  • Paiement sécurisé
  • Notre réseau de librairie
  • Un service client à votre écoute
Indisponible
19.00
Quelle est la stratégie des grands groupes (Fimalac, Vivendi, la holding LNEI du banquier Matthieu Pigasse, Live Nation.) qui rachètent les salles et les festivals de musique ? Quels peuvent en être à court et moyen termes les conséquences ? Est-ce une aubaine financière à l'heure de la restriction des financements publics ? Une diversification des ressources ? Un risque d'uniformisation de l'offre culturelle ? Un danger de concentration des contenus dans les mains de quelques hommes d'affaires ? Les digues vont-elles sauter également dans le théâtre public à qui le ministère de la Culture demande de contribuer au financement du théâtre privé ? Quel est le régime juridique du service public ? Quels sont les mécanismes à l'œuvre actuellement dans la déconstruction du service public ? Pourquoi ce basculement au moment où, paradoxalement, le service public vient d'être constitué au niveau juridique à travers la loi Liberté Création et Patrimoine ? Sommes-nous à la fin du modèle qui a prévalu au XXe siècle ? La présence du secteur privé a toujours existé dans la culture, ne serait-ce qu'au travers des mécènes finançant les artistes dès la Renaissance, ou des industries culturelles. Au-delà de ces industries qu'on appelle désormais créatives, quels sont les mondes du secteur privé aujourd'hui à l'œuvre ? Mécénat, partenariat, crowdfunding, sponsoring, fondations. L'individu, comme aux Etats-Unis, va-t-il devenir le principal financeur de la culture et le défenseur de l'intérêt général ? Quelles sont les règles qui distinguent le mécénat et le crowdfunding ? Pourquoi les mécènes sont-ils de plus en plus exigeants en terme de contreparties ? Quelle est l'efficacité des partenariats privé-public ? Construits à partir de la sémantique de l'information et de la communication, le concept d'industrie créative est-il un leurre ? L'idée maîtresse est-elle de convertir l'économie à la créativité ? Ou est-ce au contraire un moyen pour élargir le périmètre des industries culturelles et pour entériner le fait que la production artistique et culturelle est créatrice de valeur économique ? Compte tenu des concentrations toujours plus prononcées à l'échelle internationale, sont-elles les principaux vecteurs de la standardisation des contenus ? Comment le vocabulaire créatif s'est développé, comment cela a été porté par les acteurs du développement économique local
Informations
Editeur : REVUE NECTART
Date de parution : 10/01/2018
ISBN : 9782916002491
Largeur : 170mm
Hauteur : 220mm
Poids : 0.325Kg
Nombre de pages : 160

Vous aimerez aussi

Du même auteur

detail-product-01
T_LITTERAL