Exit n°81 - Négritude - Février 2021Exit n°81 - Négritude - Février 2021

Exit n°81 - Négritude - Février 2021

COLLECTIF

Date de parution : 28/02/2021
  • Paiement sécurisé
  • Notre réseau de librairie
  • Un service client à votre écoute
Disponible
25.24
Un regard vers et depuis la négritude. Dans EXIT 81, nous avons essayé d'aborder la question de la négritude à partir
d'une sensibilité large et complexe. Pour ce faire, on est parti de prémisses telles que la construction du corps (politique)
noir à partir de l'image, la conscience de la négritude comme identité ou l'expression et l'expérience d'un racisme structurel présent dans la société.
Leigh Raiford nous parle de la photographie comme échec pour l'auto représentation, particulièrement chez les personnes noires, dans un texte centré sur Erica Deeman et son enthousiasme pour élargir le champ de la photographie ;
Esther (Mayoko) Ortega et Rubén H. Bermúdez discutent sur les changements éprouvés dans le contexte de la photographie afro- espagnole. Dans la section dossier nous trouvons des approches très plurielles au sujet : les Jamaican Portraits d'Albert Chong ; la série Americas de Lyle Ashton Harris centrée sur les termes whiteface et blackface ; les portraits
déjà classiques de Seydou Keïta au Mali ; la série Afropean de Johny Pitts, intéressé à documenter - en évitant l'exotisation ou la pose excessive - le quotidien de la diaspora noire en Europe ; le travail de Carrie Mae Weems, qui problématise
le concepte « gens de couleur » pour se diriger à la communauté afro-américaine ; la série Reducción de Felipe Romer
Beltrán, centré sur la violence policière dont souffre la communauté noire dans des villes comme Madrid ; le travail
d'Andrew Jackson où il explore l'intersection entre britannicité, classe et masculinité ; ou Project Diaspora d'Omar Victor
Diop, travail où il revendique les récits d'africains pertinents historiquement en dehors de l'Afrique.
Dans Portfolio, la section où nous donnons de l'espace aux photographes les plus intéressants des nouvelles générations, nous présentons Virginia Villacisla, Catarina Osorio de Castro, Bénédicte Blondeau, Terje Abusdal et Federica Landi.
Exit 81 démontre que, même si personne n'est absolument noir et encore moins absolument blanc, la couleur semble
avoir trop d'importance.
Informations
Date de parution : 28/02/2021
ISBN : 3663322113482
Largeur : 216mm
Hauteur : 260mm
Poids : 0.368Kg
Nombre de pages : 144

Vous aimerez aussi

Du même auteur

detail-product-01
T_LITTERAL