Suicide et politique - La révolte est-elle honorable ?

Olivier, Lawrence

Editeur : EDITIONS LIBER
Date de parution : 29/05/2015
  • Paiement sécurisé
  • Notre réseau de librairie
  • Un service client à votre écoute
Disponible
18.00
« Il n´y a qu´un problème philosophique vraiment sérieux, c´est le suicide », disait Albert Camus. Oui, mais il existe mille façons de parler du suicide et autant de se suicider. La mort volontaire n´est pas ce qu´on pense généralement. Elle ne se réduit pas à un acte choisi, à un événement précis. À preuve : Charles Bukowski. Son existence s´apparente à un suicide lent qui s´accomplit chaque jour. Ce qu´on voit chez lui d´une manière évidente, c´est une échappatoire à l´existence : jeu, alcool, sexe, fainéantise, indifférence même à toute chose. Si l´existence n´est pas toujours facile, souvent absurde, Bukowski plus que Camus l´a montré. Mais on persiste à donner raison à celui-ci et non au premier. On continue de prétendre qu´il faut non pas abandonner, mais se révolter : là serait notre seule condition. La philosophie est-elle bien cette révolte dont parle le philosophe français ? Menée dans une perspective radicale, cette réflexion sur notre rapport à la mort, à la haine et à l´existence répond à cette question. L´auteur développe ici deux versants d´une même interrogation sur le sens de la vie et de la liberté (politique et individuelle) à travers la révolte camusienne et l´indignité bukowskienne. Camus contre Bukowski ? La philosophie contre la littérature ? Cela n´est pas aussi manichéen mais les deux auteurs, ici mis face à face, montrent deux voies divergentes, deux manières de se positionner radicalement face à l´existence et face à la politique.
Informations
Editeur : EDITIONS LIBER
Date de parution : 29/05/2015
ISBN : 9782895784555
Largeur : 141mm
Hauteur : 215mm
Poids : 0.203Kg
Nombre de pages : 152

Vous aimerez aussi

Du même auteur

detail-product-01
T_LITTERAL