Sport et mérite, histoire d´un mythe

Verchère, Raphaël

Date de parution : 06/09/2022
  • Paiement sécurisé
  • Notre réseau de librairie
  • Un service client à votre écoute
A Paraître
28.90
Dès son origine anglaise au XIXe siècle dans les public schools, le sport répondait à des impératifs stratégiques allant du contrôle des populations étudiantes, jusqu´au projet plus vaste de formation d´une élite conquérante. Dans l´importation en France du sport, Pierre de Coubertin posa des objectifs similaires, désirant réformer une société jugée en crise. Le sport, caractérisé par une liberté encadrée et régulée, se heurta dans ce projet à la gymnastique, autre mode de contrôle des populations en vigueur dans les pratiques corporelles, marqué par le disciplinaire. Surtout, tel que pensé par Coubertin, le caractère du sport est fondamentalement ambivalent, étant à la fois aliénant et émancipateur. Cette ambiguïté se cristallise dans la question de l´égalitarisme. En effet, le sport, fondamentalement aristocratique au sens où il ne profite qu´aux forts physiquement, parvient paradoxalement à se présenter comme une pure méritocratie où le rang de chacun serait uniquement dépendant des efforts fournis, produisant ainsi ordre et travail. Cette représentation méritocratique du sport s´est construite tout au long du XXe siècle, répondant à un progressif oubli de son caractère aristocratique. Toutefois, malgré les évolutions des discours, des arbitraires de tout ordre persistent. Notamment, le fait sportif demeure aristocratique, tant physiologiquement que psychologiquement. Des résistances naissent : celles du sport lui-même, qui ne parvient pas à se réduire au seul mérite
Informations
Date de parution : 06/09/2022
ISBN : 9791097339449
Largeur : 170mm
Hauteur : 240mm
Poids : 0Kg
Nombre de pages : 600

Vous aimerez aussi

Du même auteur

detail-product-01
T_LITTERAL